Tout se passe comme si nous étions parvenus à la fin de l’histoire, avec la démocratie libérale pour terminus et le libre consommateur comme ultime chainon de l’espèce humaine. Rutger Bretman, malgré tout résolument anti-décliniste propose une société du partage et de l’utopie avec un grand U et rappelle que tout progrès fut d’abord considéré comme un fantasme de rêveur.

http://www.seuil.com/ouvrage/utopies-realistes-rutger-bregman/9782021361872?reader=1#page/16/mode/2up